Découverte de l'étang de Berre à bord du Cisampo

Photos

Photos

plage-belvedere-etang-de-berre-66595020-balade-nautique-avec-le-cisampo-patio-66600

Présentation

Si vous êtes déjà venus en Provence vous avez dû entendre certainement ce mot prononcé par ses habitants : Cisampe. Ce mot bien de chez nous, signifie vent. Mais il s’agit également d’une vedette maritime. Et c’est à bord du Cisampo que l’Office de Tourisme d’Istres vous propose une balade commentée pour découvrir l’étonnant étang de Berre et ses 155km2 de superficie. Immersion avec l’un des passagers de notre dernière balade, Cyril …

DEPART DEPUIS LE CHARMANT PORT DES HEURES CLAIRES

Aujourd'hui, le soleil est à son zénith. Juste une légère brise marine. Le rendez-vous est donné à 9h45 sur le port des Heures Claires, le charmant port de plaisance d’Istres. "Bienvenue à bord !", s'exclame Rémi, l’ accompagnateur de l’Office de Tourisme. Nous voilà embarqués et partis pour une balade de près de 2h sur la « mer » de Berre, comme certains l’appellent ici.
On comprend dès les premiers commentaires que cet étang est hors norme avec une histoire riche et complexe. Rémi, explique « Ce sont plus de 7000 ans d’histoire qui défilent sous vos yeux ».  En effet, l’étang a été formé lors de la dernière glaciation, et constitue aujourd’hui la seconde mer intérieure la plus grande d'Europe.
  • club-tourisme-cisampo-depart-port-etang-de-berre-66596

HISTOIRE ET PAYSAGES, AU FIL DE L'EAU

Nous passons près de la plage de la Romaniquette, une plage aménagée par la ville en 2010, proposant guinguette, terrain de pétanque et activités nautiques. Les enfants se penchent avec des yeux écarquillés et leurs visages s'illuminent en voyant les pratiquants de flyboard.
Le bateau poursuit sa trajectoire jusqu'aux portes de Saint-Chamas en admirant les nombreuses plagettes et criques sauvages de l’étang. Près du village, on admire son petit port et si on a de la chance on peut assister à l’arrivée des pêcheurs de l’étang. On découvre aussi son aqueduc et ses habitations troglodytes. 

Direction maintenant la Petite Camargue, un site naturel protégé. C'est ici que se reproduit une espèce rare de chauve-souris.

SENSIBILISATION ET EXPLICATION SUR L’ECOSYSTEME DE L’ETANG DE BERRE

Lors de cette balade, on n’apprécie pas seulement les paysages, on en apprend également beaucoup. "Vous voyez à droite ? Il s'agit de la centrale EDF", pointe Rémi. L'occasion de rappeler qu'elle rejette une importante quantité d'eau douce, venant de la Durance, dans les eaux salées de l’étang ce qui bouleverse les écosystèmes de l’étang.  Rémi nuance "Les défenseurs militant pour sa réhabilitations sont nombreux et cela porte ses fruits». En effet, avec ses plages et ses criques sauvages dont 2 surveillées sur Istres (La romaniquette et le ranquet), l’étang de Berre est aujourd’hui en pleine réhabilitation.

Notre guide n’élude aucun sujet et, après avoir abordé la problématique de raffineries industrielles qui se sont développées au milieu du siècle dernier, il nous explique que l’étang de Berre est relié à la mer méditerranée par le canal de Caronte. Un autre canal existait auparavant : le tunnel du Rove. Fermé (car ensevelie depuis 1963) la réouverture du tunnel permettrait un nouvel apport d’eau salée et une nouvelle amélioration de la qualité des eaux. Une réouverture onéreuse qui est elle aussi sujet à débat nous explique Rémi.
  • escapade-cisampo-3-66598
  • escapade-cisampo-2-66599

RETOUR AU PORT AVEC DES PAYSAGES DIGNE DE LA CORSE

La Cisampo accélère. Nous voilà partis pour une traversée de l’étang vers l’autre rive. L’air sur le visage fait un bien fou en cette journée de forte chaleur sur la Provence. Nous découvrons des petits voiliers naviguant près de la côte, mais également un groupe de kayakiste, également « envoyé » par l’Office de Tourisme dans le cadre de ses activités « Club ». L'ambiance est détendue et nous apprécions de voir l'étang sous un nouvel angle.
La balade se poursuit et en longeant la côte,  nous sommes une nouvelle fois subjugués par ces paysages sublimes qui s’offrent à nous, la colline de Figuerolles et ses plages de coquillages blancs. On aborde ensuite l’histoire des petits quartiers de cabanonniers : Varage, Massane puis le quartier du Ranquet au sud de la ville d’Istres. On découvre sa plage. Magique. On en prend plein les yeux … Et les oreilles ne sont pas en reste avec les commentaires de Rémi qui se poursuivent. Voilà qu’il aborde les légendes provençales telles que celle du Loch Ness istréen : Lou Coulobre. Les enfants sont intrigués.

  • etang-de-berre-bouee-tbc-66601

​On se régale entre plaisir de navigationémerveillement et découverte. Mais après 1h30 de balade, il est temps de rentrer à quai. La balade est passée (trop) vite. Une chose est sûre : elle nous a donné envie d’explorer encore d’avantage cet étang unique et de connaitre son évolution prochaine.

Nous allons maintenant profiter du soleil en terrasses dans l'un des restaurants du port des Heures Claires

 

Informations pratiques

Balade sur réservations auprès de l'Office de Tourisme d'Istres. Accessible PMR avec accompagnateur.
Tarifs : 12 € / 6 € moins de 12 ans et gratuit moins de 4 ans.
Départ du Port des Heures Claires. Les 17 et 30 juillet. Le 13 août.