Bambouseraie & Foin de Crau à Sulauze

Photos

Photos

Les canaux de Craponne qui amène l'eau de la Durance dans la plaine de la CrauBalade dans la foret de bambousLa visite commence par un rafraîchissementUne visite familiale La Crau humide et ses champs

Présentation

Étant Istréenne depuis peu, connaître Istres était une de mes priorités. Rien de mieux donc que de tester les visites organisées par l’Office de Tourisme pour parfaire ma curiosité. C’est donc parti pour une visite de la bambouseraie de Sulauze abordant l'histoire du domaine et la culture du foin de Crau.

Nous sommes attendus le matin à 10h au Domaine de Sulauze par Frédéric, agriculteur passionné et propriétaire des lieux. (Attention, pour trouver le lieu, ce n’est pas si simple, il faut bien faire attention au panneau en bord de route qui indique l’entrée qui est juste après). Une fois arrivée sur place, le temps semble suspendu ou du moins, on semble déconnecté. La végétation domine largement le paysage !

La visite commence bien : rafraîchissement pour tout le monde ! Ce moment permet à Frédéric, le propriétaire de prendre contact avec les visiteurs et d’engager la discussion autour de Sulauze, domaine agricole entre Istres et Miramas, à la riche histoire.

Notre café terminé, nous entrons dans le vif du sujet ! On nous explique la présence étonnante de bambous dans ce domaine, les différentes variétés et bien évidemment leurs caractéristiques. Nous pouvons ensuite déambuler dans cette « forêt » de bambou où nous sommes transportés dans un nouvel univers à la fraicheur de l’ombre (et en période de canicule ce n’est pas de trop !).

Nous débouchons ensuite dans un champ rempli d’eau où Frédéric nous explique l’arrosage et l’importance de l’eau en Crau, un environnement unique. Nous pouvons marcher dans ces grandes plaines d’herbe gorgées d’eau. Quel bonheur !  
Les explications sur le système d’arrosage et les canaux de Crapone nous sont données, toujours avec passion. Ces canaux amènent l'eau d ela Durance dans la plaine de la Crau. Rien que ça ! On comprend alors comment ils permettent la culture du foin de Crau, seul produit alimentaire non destiné à l’homme, disposant du label AOC et dont Frédéric en est cultivateur.

Ces explications suscitent son lot de questions et Frédéric répond à toutes les interrogations avec sourire et ça aussi c’est un plaisir !

Après 2h d’immersion, voilà la fin d’une visite charmante et instructive sur les spécificités de l’agriculture en Crau.